Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 21:52

Il est clair de constater que tu nous manques toujours autant et que ton absence a crée, dans notre petite famille, un déséquilibre constant. Un 5 Octobre j’ai définitivement changé dès que tu es mort et qu’une partie de moi est morte avec toi.   J’imagine souvent ton visage et ton sourire en souhaitant que tu veilles sur nous depuis ton petit nuage au paradis. Nous avons besoin de toi et les moments de tristesse liés à ton absence sont toujours aussi éprouvants…

De belles choses arrivent aussi et de belles personnes sont sur notre route et nous tendent la main, une présence, une pensée, un mot un geste gratuit mais plein de signification… certaines personnes pensent encore à toi et imagine notre peine. Comme ne pas aimer son enfant à en mourir, tous les matins en vous emmenant à l’école ou au petit déjeuner en se racontant la journée et si tout cela vous était enlevé ? Que ressentiriez-vous d’être vous-même privé de votre enfant et de le tenir sans vie dans vos bras ? 

Un bon et heureux événement dans notre famille tu as un nouveau cousin si mignon et en bonne santé, cela fait le bonheur de toute la famille et de sa super maman qui a été une maman courageuse et engagé des les tous premiers moments de ta vie dans son ventre.

Tu nous manques Valentin notre fils, nous t’aimons de tout notre cœur ton papa, ton frère et ta sœur et moi !

Garde nous dans ton cœur le mien est à toi.

 

 

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 20:44

Quand on aime on n’oublie pas


Le temps qui passe n’efface pas l’amour ni la douleur de ne pas t’avoir dans mes bras. Tu es présent dans mes pensées, dans un bouquet de fleurs et dans les rires de ton frère et de ta sœur. Tu es beaux comme les trainés roses dans le ciel ce matin, tu es beau comme à notre  première rencontre. Je n’ai même pas ta photo cela me rend triste alors je ferme les yeux et me souviens comme je t’avais dans mes bras, de ta douceur, de tes petits doigts, et je pense fort à toi.

Voilà tes 4 ans le temps qui passe et à chaque étape je me rends compte que je n’accepte toujours pas ton départ et notre destin. Le temps qui passe hélas ne soigne pas ma peine ni la frustration de ne pas t’avoir avec moi. Je réunis tellement de force parfois pour assembler les morceaux de la vie qui reste, pour essayer de la vivre pleinement mais malgré tous mes efforts rien ne sera plus jamais comme avant…Tu n’es plus là. Ce n’est pas un cauchemar duquel je vais me réveiller, il faut vivre avec ta mort et ce tous les jours. Je me sens malgré tout plus forte aussi grâce et pour toi mais mon cœur est meurtri.

Ton frère et ta sœur ont fait leur rentrée et ils parlent de toi, posent des questions auxquelles je m’efforce de répondre sans paraître trop triste. Mais au fond ton anniversaire me fait du mal et me dévaste chaque fois. Je sens ma peine qui gonfle et envahie mon cœur et ton père partage ce sentiment. Je regarde les enfants de ton âge et imagine notre vie avec toi vivant. J’imagine ton frère et ta sœur qui joue avec toi, la vie qui aurait du être la nôtre …

J’aimerais te dire combien je t’aime combien tu me manques. J’aimerais que tu saches que je fais ce que je peux pour que tu sois fière de moi et que j’aimerais que tu m’envois un peu de force pour tenir le coup et aussi être meilleur.

Bon anniversaire mon fils, je t’aime de tout mon cœur tu es mon prince à jamais.

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 23:08

DSC 0116P1040084.JPG3ansValentin2.JPG3ansValentin

 

Mon cœur aujourd’hui tu as 3 ans

 

3 ans que tu nous a quitté et que notre vie à basculé.

 

Je t’aime si fort et c’est si dur de ne pas t’avoir avec nous tous les jours, de ne pas avoir pu faire ta rentrée, de ne pas t’avoir emmené en vacances. C’est difficile de ne pas pouvoir parler de toi, de tes bêtises de tes exploits !

Je n’en ai pas le droit je ne peux que penser très fort à toi t’imaginer et t’aimer je ne pourrais pas faire tout ce que j’avais imaginé avec toi …


Nous sommes une famille incomplète qui essai malgré tout de continuer notre vie sans son enfant chéri. Sache que malgré tous mes efforts je ne me sens pas à la hauteur … j’envie ceux qui ne connaissent pas ce manque et cette situation. J’envie leur insouciance et la chance qu’ils ont de retrouver tout leurs enfants le soir à la maison.

 

Je te parle à chaque instant, tu es mon amour mon confident.

En silence je te promets des choses et te raconte des histoires, je te compare aux autres enfants et à Karl et Gaby surtout. Pour moi tu es là, tellement présent alors qu’aux yeux des autres tu n’es plus vivant donc tu n’existe plus. Je me raccroche à une pensée, celle que je ne suis pas seule et que de nombreuses mamans connaissent cette souffrance mais trouvent la voie de l’apaisement, donc je ne perds pas espoir qu’un jour je serai plus forte.


Mon Arc en ciel, mon petit écureuil, la famille et des amis pensent encore à toi et cela nous apaise, tes petits signes aussi me soulagent et sache que maintenant je les vois et je les attends.


Rien n’est plus difficile que de devoir vivre sans toi et que nous  t’aimons papa, Gaby, Karl et moi de tout notre cœur. Mon amour ici dans ta famille tu auras toujours ta place et j’espère que tu penses à nous par delà les nuages


Maman

P1040490.JPG

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:09

Bon anniversaire mon coeur

 

Mon cher fils, suite à tes 1 an il y a eu beaucoup de choses qui ont changées... ta soeur malgré toutes les épreuves qu'elle a du subir est là en vie avec nous et grandit bien pour le moment . Malgré tout ce qu 'elle et nous avons traversé, elle a toujours le sourire ce qui nous fait du bien, elle est un vrai rayon de soleil. Je l'aime comme je t'aime et comme j'aime Karl , le fait que tu ne sois pas physiquement parmis nous ne change rien pour mon coeur de maman.

Vous êtes mes enfants chéris et cela me fait tant de mal que tu ne puisses pas être avec nous . Je me sens punie et je souffre je subi la vie de mamange qu'on m'impose alors que j'aurais voulu être insouciente comme les autres mamans.

 

Parfois je me demande comment nous faisons pour vivre sans toi, je me sens si souvent vide de toi de ton amour ...je me sens différente de me rendre au cimetière pour mon enfant ....La famille n'est pas au complet sans toi rien n'y fait . Je ne partage ton souvenir que avec certains proches ou confidents et lors des réunions de parents en deuil.

 

En vacances ta peluche était avec nous comme un peu de toi, mon coeur n'était pas à la fête mais j'ai fait des efforts et j'arrive de mieux en mieux à donner le change sauf que parfois c'est impossible particulièrement à certaines dates et certaines occasions.

Tu as deux ans mon grand et je t aime !

 

Merci à toi mon coeur pour tes signes et je pense que nous pouvons remercier tous ceux qui pensent à toi et prie pour toi .

 

Plus que jamais tu es au creux de mon coeur et je t'aime .

 

Ta maman

 

Repost 0
Published by Raphaël - dans nos mots
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 20:38

amour2.jpg ange-copie-1.jpgamour.jpg
 

Mon petit Chéri,


Il est si difficile  de se rendre compte que tu as déjà un an, de devoir fêter ta première année sans toi qu’il m’est douloureux d’écrire cet article pour toi.


A la place d’une grande fête tu n’étais pas en petit habit de garçonnet tout beau pour ton anniversaire. Tu n’étais pas là… ton nom résonne dans ma tête, dans mon cœur, mais ta petite tête n’est pas là, ton sourire n’est pas là. C’est juste notre amour qui flotte dans l’air. Si doux. Si parfumé. Il n’y a pas de beaux cadeaux avec de beaux paquets ni de bougie avec le chiffre Un, ni ces énormes gâteaux comme pour ton grand frère… non il n y a pas tout cela. Il y a juste mes larmes qui coulent, mon cœur qui se serre et le fait que tu me manques plus que tout

 

deco.jpg

 

Ma maman à eu le courage de me demander si nous allions faire un repas pour toi et m’a gentiment aidé, donc il y a eu un repas en ton nom même si personne ne l’a prononcé ce qui m’a fait mal. Je n'ai pas eu la force d’un discours mais ai juste essayé de tenir jusqu’au bout de la journée en étant le plus forte possible. Mais ce fut dur et bien sûr  j’ai craqué.  Ma maman et mon papa t’ont offert de belles fleurs et Papa, Karl, Gabriela et moi un beau cœur en rose blanche dont les pétales étaient doux comme ta peau mon bébé. Karl t’as fait un dessin. Tu as aussi comme chacun de nos enfants eu le à ta gourmette en or avec ton joli nom gravé dessus. Bien sûr tu as aussi chaque jour tout notre amour et une bougie brûle pour toi et les autres petits anges partis trop tôt.

 

deco2.jpg


Je voulais te dire que je souffre encore, que je ne suis pas prête à te laisser partir comme il le faudrait. J’ai malgré tout avancé, mais pas encore assez pour me sentir en paix avec ton départ. Je sais que tu es là près de moi. Je sais aussi que tu nous protège et j’espère que, si tu avais eu le choix, tu serais resté parmi nous mon bébé car on se serait si bien occupé de toi.

Encore plus mal depuis quelques jours, c’est normal cette date du 05. Octobre approchait, encore si mal plusieurs jour après et ne pouvant supporter les gens qui n’ont pas pensé à toi ce jour là…

Ne pouvant supporter les gens même proches avec leur vie si heureuse et leur sourire alors que moi je pleure souvent en cachette, ne supportant pas de devoir expliquer pourquoi…  Le 04 octobre 2009 j’apprenais avec ton papa que tu étais mort dans mon ventre, que le plus horrible venait de se produire, que je donnais la mort et non pas la vie. J’allais devoir vivre ce calvaire d’accoucher de toi sans pouvoir t’entendre ni voir tes yeux s’ouvrir sur la vie. J’ai juste sombré dans la tristesse. N’ayant pas vécu cela certains ont la naïveté de croire que l’on oublie ou que cela nous affecte moins … je ne les écoute plus et ne prète plus attention à leur silence, car je ne veux plus que cela me blesse. Non mon amour je ne t’oublie pas, ni ces moments terribles, ni notre belle rencontre. Tu étais parfait et si beau. Ta peau, si douce. Tu devais rester avec nous pour la vie mais voilà… on t’a enlevé à moi pour toujours …

Beaucoup de choses se sont passées depuis un an. Tu les as vécues avec nous, nos voyages, nos épreuves, le quotidien et bien sûr la venue de ta petite sœur. Et oui, tu es grand frère toi aussi. Ce fut difficile, mais cette fois la vie ne nous a pas enlevé notre troisième enfant, notre petite princesse. Elle t’embrasse très fort et comme tu as du le voir, elle t’a apporté un beau bouquet de roses blanches avec maman l’autre jour. La venue de Gabriela éveille en moi des douleurs et des bonheurs, le plaisir de l’embrasser et de la serrer dans mes bras, de me consacrer à elle, de faire son faire-part…

Toutes ces choses que j’aurais tant aimé pouvoir faire avec et pour toi.

 

Voilà mon bébé, cela fait un an.

Notre amour pour toi grandit chaque jour et nous pensons fort à toi….

Nous t’aimons Valentin et t’envoyons un grand convoi de baisers sucrés de Papa, Maman, Karl-Anthony et Gabriela.

 

MERCI A TATA KRISTINA POUR SON SMS MAIS AUSSI A ANNICK ET BEATA , CELINE ET MICHEL. MERCI A TONTON BIBO ET TATA LAURENCE ET AUX ENFANTS POUR LE MOT SUR LE BLOG. MERCI A TOUTES LES MAMANGES DU FOFO QUI ONT PENSES A TOI ELLES SE RECONNAITRONS. MERCI A TOUX CEUX QUI ONT EU UNE PENSEE POUR TOI LE 05 OCTOBRE ET TOUS LES AUTRES JOURS.

 

tristesse.jpg

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 18:55

P1060419.JPG

 

Valentin mon amour,

 

Pour tes 11 mois ton frère Karl rentre à l’école, et les larmes versées ce jour là n’étaient pas pour lui mais pour toi, c’est si dur de se dire que tu n’auras pas ta première rentrée, ton petit cahier, ton petit nom si doux écrit sur ton porte manteau. Personne ne t’achètera  tes habits de rentrée ni  ne t’emmènera à l’école.

Mais saches que tes parents t’aiment mon fils, que tu as ta place dans nos cœurs, dans notre famille, et que nous t’envoyons tous les jours des milliers de baisers d’amour !

Voici ton rosier si beau qui refleuri et nous donne le sentiment que tu es là et que tu nous fais signe avec  tes jolies roses. Merci Valentin petit prince de mon cœur.

 

Merci  à Céline et Michel de passer te voir si souvent et de rallumer ta bougie, merci à eux pour cette belle composition de fleur pour tes 11 mois. Ces gestes sont pour nous remplis de signification, un soutien et une joie de voir que d’autres pensent aussi à toi notre fils adoré.


P1060423.JPG

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 18:54

tns0-1158964099b

 

Mon bébé


Pour tes 10 mois je prends un an de plus, je vieillis sans toi, sans espoir de te voir grandir auprès de moi.

Ton absence est insoutenable et la tristesse toujours aussi présente sauf qu’il devient quotidien de la supporter.

Certaines personnes même proches peuvent croire que cela « va mieux »,  mais si il est un jour possible de ressentir cela je n’en suis pas encore là. Non on ne se sens jamais mieux après avoir perdu ce qu’il y a de plus précieux pour des parents : son enfant.

Non on ne fait jamais son deuil pour des parents désenfantés  et encore moins lorsque cela fait moins d’un an que son bébé est décédé.


Nous apprenons à vivre avec notre tristesse, pas de premier sourire pas de premier mot ni de premier pas, toutes ces choses magiques et si importantes pour les parents avec toi Valentin nous n y avons pas droit. Et comme chaque maman le sais c’est lorsque l’on tient son bébé dans ses bras que le mot amour prend toute sa signification…comme c’est dur de d’accepter de voir son propre cœur sortir de soi et partir pour toujours ….

Il doit être si doux de sentir son enfant près de soi, de ne pas avoir peur, il doit être si doux de pouvoir faire des projets pour eux et avec  eux d’imaginer ce qu’ils vont devenir, cela nous n’y avons plus le droit avec toi Valentin. Nos rêves se sont envolés avec toi mon bébé, nous t’aimons de tout notre cœur.


Tes parents.

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 21:50

P1020704

 

Pour tes 9 mois ton rosier a poussé , ta  première rose à fleuri .  Je suis fière de cette fleur qui represente un peu de toi, je suis contente que ta rose soit si belle au milieu de ce beau jardin du souvenir.

Depuis le haut de l'allée on sent le doux parfum des roses du jadin on voit ces couleurs éclatantes au milieu du cimetière.

Papa, Karl et moi somme venus et avons ensemble fait des photos et pensé fort à toi. C'est dur de ne pas pouvoir t'avoir avec nous. Si souvent je t'imagine avec nous chaque jour j'imagine les progrès que tu devais faire et comme nous nous serions bien occupé de toi mon bébé. Nous avons tant d'amour pour toi et espèrons que de là où tu es tu le vois et il te réchauffe le coeur. Tu manques aussi beaucoup à Karl même si il grandit avec insouciance saches que tu es dans son coeur et qu'il a des attentions spécialement pour toi .

 

Avec tout notre Amour, tes parents et ton grand frère.

 

P1020706.JPG

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 21:16

Finalement et même si cela a été dur pour moi nous sommes parti en vacances en Bosnie pour tes 8 mois. Dur de quitter ces lieux , ces objets , le cimetière et le forum avec les autres mamanges. En fait dur de quitter tout ce qui me rapproche de toi d'une certaine manière et dur de trouver avec qui parler de toi,  j'ai eu des moments difficiles une profonde tristesse et un sentiment de solitude immense . Même pour la famille c'est dur de trouver les mots, de réussir à parler de toi alors c'est plutôt pour moi que l'on s'inquiète, mais

ces comportements je commence doucement à les intègrer, le fait que les autres ne puissent pas comprendre et resentir ce que nous mamanges vivons je commence à le comprendre.

Mais finalement ce voyage nous a permis à Papa et moi de nous retrouver, de renouer le contact et à Karl de profiter de nous, de papi Veselko et de la famille en Bosnie. 

coucher-soleil-Makarska-mai-2010--17-.JPG

Un petit texte pour toi :

 

VOLIM TE MOJE ZLATO TI SI ZIVOT MOJ, MOJA DUSA.

CEKALA SAM TE TOLIKO I VEC VOLJELA PREVISE DA ZIVOT JE STAO KAD SMO SAZNALI DA NISI VISE.

STA DA MISLIM KAD NISAM PRIJE NITKAD TO OSJETILA, PRETESKO MI JE STO SI OTISAO.

UZEO SI SVE, LJUBAV, OBECANJE, NAHIVNOST, SRECU I KOMAD SRCA MOGA.

NITKAD TE NE MOGU ZABORAVITI I NECU BITI ISTA .

ALI SAMO MOZE TO RAZUMITI ZENA KO I JA , ZENA KOJA JE SINA SVOGA IZGUBILA.

MOLIM TE SRCE MOJE POKAZI MI DA JE JOS ZIVOT TU

MOLIM TE OKO MOJE POMOZI MAMU, JER ONA NIJE SRETNA VISE NI NECE VISE NITKAD BITI JER CIJELI ZIVOT CE

 JOJ FALITI SVOJ DRUGI SIN SVOJ VALENTIN.

 

TVOJA MAMA

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 15:04

 

P1010998

Un jour de grand vent le cimetière était fermé, et le lendemain 1 semaine avant les 5 mois de ton envol je découvrais ta pierre . Ton joli prénom gravé là et ces dates qui font si mal, car oui ça fait  mal de voir que tu n'as même pas eu le temps de vivre, de profiter un peu de cette vie avec nous de partager juste un moment en famille. Tu nous manques mon bébé à l'infini, plus que tout .

 

Ce ne fut pas plus facile malgré le temps qui passe en ce week end de Paques pour tes 6 mois. Je me suis vu revivre les angoisses de ce week end là, ce dimanche de malheur qui n aurait jamais du exister. En famille mais sans toi j'etais triste, mon fils Valentin tu me manquait ...ce lundi là tu est né et parti au ciel je me sens très seule sans toi. J'avance je crois que j essais de vivre, je me souviens ensuite que j ai perdu ce qu il y a de plus chere, de plus précieux et je resombre. La tristesse me rattrape mais je n essais pas d'y echapper car elle me rapproche de toi même si je te porte chaque instant dans mon coeur qui a tant besoin de t'aimer. Je te faire exister par des petites choses, des petits attentions et par mon amour qui grandit pour toi, je t'imagine comme tu grandits comme tu es beau petit ange .

Tu fais parti de la famille tu as ta place juste à coté de Karl-Anthony et dans mon coeur je vous aime autant l un que l'autre. Je t aime mon fils !

Maman

Repost 0
Published by Adela - dans nos mots
commenter cet article

Contact

  • : Le blog de Valentin M.
  • Le blog de Valentin M.
  • : ce site est dédié à notre fils Valentin qui nous a quitté au 8ème mois de vie in utero. Perdre un enfant est un événement très difficile à vivre. Il n'est pas dans L'ordre ds choses.
  • Contact

Recherche

Catégories